Activités

  • Nouk a publié une note il y a 2 ans et 7 mois

    Bonjour je suis là maman de 3 enfants 11 ans , 7 ans et 20 mois . Je ne m en sors plus je ne sais plus comment gérer mon petit dernier qui est une boule d énergie . C ‘est difficile à dire mais je ne supporte plus mes enfants, je ne me supporte plus je ne supporte plus cette fatigue qui fait partie à part entière de ma personne , je ne supporte ces cries qui sortent de ma bouche . Je n’ai qu une envie partir. Même le travail n est pas épanouissant et je ne peut pas dire aux autres ce que je ressent sinon je passe pour la dépressive de ser vices même avec mon mari

    • Bonjour !
      ouh là là, ça ne va pas fort, on dirait moi il y a quelques années.
      Qu’est-ce qui vous fait penser qu’on vous prendra pour la « dépressive de service » et de toute manière, qu’est-ce que ça pourrait faire ?
      Visiblement, vous ne vous sentez plus coller avec cette image de « bonne mère » dont nous sommes nombreuses à rêver, donc « dépressive », ça n’est pas si terrible finalement. Personnellement je trouve le mot « épuisée » plus adéquat c’est d’ailleurs pour cela que je suis là. Il y a encore du chemin à faire auprès de certaines personnes pour qu’elles comprennent la nuance. Vous êtes sans doute prise avec un mécanisme qui vous a laissé vide, vidée. J’ai reçu des centaines de messages de mamans qui me disaient « vous êtes la seule à pouvoir comprendre ». Alors non, soyons très clairs, je ne suis pas la seule, En plus, je peux comprendre très bien et ne rien pouvoir faire alors qu’un bon professionnel n’a pas vraiment besoin de « comprendre » pour vous aider (c’est ce que je pense).
      L’une des clés qui m’ont aidé à remonter la pente, c’est justement de parler. Sans ça, pas de reconnaissance, pas de soutien.
      Vous pouvez prendre le temps de vous assoir avec votre conjoint et de lui parlez de ce que vous ressentez vraiment. On peut « chambrer » quelqu’un qui se plaint mais pas quelqu’un qui dit « voilà ce que je ressens quand… » Parlez en vérité de l’image que vous avez de vous, de la maman que vous aviez imaginée être, de vos déceptions, de votre perte de courage face à la tâche qui parait immense, de votre très grande fatigue qui vous donne l’envie de partir. Dites vos besoins (ne rêvons pas les hommes ne savent généralement pas de manière innée comment nous fonctionnons). Et puis terminez en lui demandant, lui aussi, comment il va. Pas de jugement, juste de l’écoute !

      • En fait j’ai déjà craqué il y a 3 ans et bien sûre j’ai été mis sous antidépresseur avec un suivi avec un psychologue qui m a beaucoup aider travaillant sur mon passé afin de travailler sur la dévalorisation de moi même . J’ai déjà discuter avec mon époux mais c vrai que le moment n était pas propice étant en pleine crise de pleurs . Je vous remercie pour cette écoute

        • Ne vous découragez pas.
          Si la discussion remonte à plusieurs mois il est peut-être nécessaire d’y revenir, à un moment que vous aurez choisit.

        • Bonjour Nouk,
          Stéphanie a raison, reprenez le dialogue, parlez de vous et si votre époux ne peux vous aider parce que trop démuni, le psychologue que vous aviez rencontré il y a trois ans vous a aidé, reprendre quelques séances pourrait à nouveau vous permettre de faire face aux difficultés que vous vivez. Vous semblez avoir tant de choses à dire, son écoute et soutien seront bénéfiques.
          Qu’en dîtes vous ? A très vite