Activités

  • Mat Mathilde a publié une note il y a 2 ans

    Bonjour,
    Je rejoins Le forum, car je ne sais plus quoi faire pour aller mieux. Je suis maman de deux enfants 5 ans et 13 mois. Je n’arrive plus à être complètement présente avec eux, je me sent triste et las. J’ai plein d’envie mais l’idée même de passer le cap de la réalisation m’angoisse terriblement. J’ai déjà beaucoup échangé avec mon généraliste qui m’a beaucoup réconfortée et apaiser sur certains point (arrêter d’allaiter la nuit pour me reposer) après m’avoir proposer plusieurs fois un arrêt maladie pour prendre le temps de me reposer, j’ai fini par accepter, je suis actuellement en arrêt et je me sent très stressée, je ne sais pas l’expliquer… je suis à fleur de peau tout le temps, je n’arrive plus à gérer mes émotions mais j’ai peur que ca impact mes enfants, je culpabilise à l’idée de pouvoir met transmettre mon mal-être. Je sent que l’aîné n’est pas très. Pen dans ses baskets en ce moment et je pense sincèrement que mon état y est pour beaucoup… je ne trouve pas de psychiatre dispo avant la fin de l’été… je n’ai pas envie d’attendre encore des mois. Je me dis que pour mes enfants il y’a urgence, je dois aller mieux. Vers qui me tourner, que puis-je faire? Merci d’avance pour vos retours

    • Bonjour Mathilde
      Un allaitement maternel longue durée. C’est génial ! ça n’a pas été trop dur d’arrêter la nuit ? Ton enfant l’a bien accepté ?
      Gérer deux enfants + le boulot, ce n’est pas facile. ça demande beaucoup d’organisation et d’énergie. As-tu quelqu’un pour t’aider ? Peux-tu te réserver des moments rien que pour toi ? Tu t’inquiètes beaucoup pour tes enfants (comme toutes les super mamans). Mais prendre soin de ses enfants, ça passe d’abord par prendre soin de soi. Ta phrase « je dois aller mieux » me, comment dire ?, me chagrine. Je ne sais pas comment l’expliquer. ça me semble anti-productif. Pourrais-tu le reformuler sans le « dois » ? Quelle genre d’envie as-tu ? Peut-être trouver quelqu’un qui a les mêmes que toi pourrait t’aider à passer le cap.
      Tu dis que tu sens que ton ainé n’est pas bien dans ses baskets. qu’est-ce qui te fait dire ça ? Que dit-il quand vous en parler ?
      Désolée, je te pose beaucoup de questions et je ne te donne pas de solution. A part kidnapper un psychiatre, je ne vois pas comment obtenir un rendez-vous plus vite. Mais la psychologue pourra certainement mieux te conseiller que moi. Prendre conscience de ses difficultés et demander de l’aide est déjà un grand pas. Continue, fais en un autre, même un tout petit.

      • Merci pour votre réponse.
        Concernant l’allaitement le plus difficile à été de prendre la decisoon d’arrêter (seulement la nuit!!) et depuis 14 jours le papa se lève en cas de réveil, un câlin et Jules se rendort direct, voir ne se réveille plus du tout !!!
        Pour l’aîné c’est un constat partagé avec la maîtresse. Louis ne tient pas en place il
        Bouge tout le temps
        Et fais du bruit. Il réclame toujours de nouvelles activités/jeux/exercice mais ne se pose jamais pour les faire. Il veut toujours.m vite finir pour faire autre chose. Il dit parfois s’ennuyer alors que nous sommes à table ou en train de jouer… il est à fleur de peau et très sensible.
        J’ai conscience que j’ai moi même du mal à rester attentive à qqchose et que je ne dois pas arranger les choses.
        Je suis assez isolée, j’ai perdu ma maman, mon père vit assez loin et consacré sa vie à son boulot, min frère n’est pas dans la région, mes amies non plus… reste ma belle famille, mais je n’ose pas demander de l’aide. J’ai consacré mes dernières années à mes enfants t’en j’en ai oublié de tisser des liens amicaux. Je ne vois pas comment me ressourcer seule.
        J’ai bien conscience que beaucoup de choses s’entrecroisent et la fatigue n’est qu’un détail qui n’améliore pas les choses, mais certainement pas la cause!!

        Avez vous des conseils en terme de psychologue? c’est toujours une écoute et un regard extérieur, même si ce n’est pas remboursé par la sécu, ca pourrait certainement m’aider.
        Merci encore,
        Mathilde

        • Je parlais de la psychologue du forum. Quand on travaille et qu’on a deux enfants à la maison, il n’est pas facile de trouver du temps pour se faire des amis. Pour votre fils, vous pourriez essayer une activité calme ensemble style yoga ou le livre « calme et attentif comme une grenouille.
          Pourquoi n’oses-tu pas demander de l’aide à ta belle-famille ? Le papa peut peut-être le demander à ta place.
          Bonne soirée

        • Bonjour Mathilde
          A la lecture de votre témoignage je m’interroge sur la nécessité de consulter un psychiatre (médecin formé aux troubles mentaux qui peut, contrairement aux psychologues, prescrire des médicaments et assure des entretiens à visée psychothérapique. Peut être que votre médecin vous a déjà prescrit des médicaments ? Je crois qu’une rencontre avec un ou une psychologue pourrait vous permettre d’être soutenue et de parler des difficultés que vous traversez., pour pouvoir mieux vous en distancier et/ou relativiser. Et puis si vous retrouvez un peu d’énergie (physique et psychique) cela aura forcément des effets notamment sur votre aîné. l’hypothèse (à vérifier.. ) que je formulerai serait que Louis perçoit effectivement votre mal être, qu’en bougeant tout le temps, il vous « tient en éveil » et que son agitation qui est aussi un langage
          renvoie peut être à ses propres difficultés à gérer ce qu’il perçoit sans comprendre vraiment ce qui se passe.
          Voyez vous ce que je veux dire ? tenez moi au courant

        • Bonjour Mathilde. Comment vas-tu en ce début de semaine ? Tu habites dans quel coin ?