Activités

  • Ereal a publié une note il y a 1 an

    Bonjour,
    Je suis maman de 2 garçons de 3 ans que je n’arrive plus à gérer.
    Je me sens épuisée, dépassée, du coup je perds vite patiente et m’énerve facilement.
    La vie à la maison est difficile, il y a des cris et des bêtises à longueur de journée et une confrontation permanente.
    Depuis qu’ils sont bébés nous avons des difficultés pour les gérer, lié en partie à la fatigue ( réveils la nuit, levés tôt le matin…) nous avons donc demandé de l’aide et les jumeaux ont été suivis ( surtout un) par une pédopsychiatre de leur 1 an jusqu’à maintenant et nous avons des Tisf qui interviennent 3h par semaine depuis un an.
    Le problème c’est qu’avec eux ainsi qu’à la crèche cela se passe maintenant relativement bien ce qui n’est pas du tout le cas à la maison. C’est dur d’en parler, j’ai honte de pas savoir gérer mes enfants et pire par moment de leur en vouloir. J’aimerais vraiment que la situation s’améliore pour pouvoir vivre plus sereinement en famille…

    • Bonjour, désolée pour le temps de réponse très très très très très très long (problème avec mon internet).
      Premièrement, félicitations ! Vous êtes de super parents. Vous demandez de l’aide bien que ce soit dur d’en parler et quand l’aide qu’on vous propose ne suffit pas, vous allez en demander d’autres. C’est très difficile de reconnaitre nos difficultés devant les autres. Bravo
      Je ne reviendrai pas sur la difficulté d’avoir des jumeaux, vous avez du déjà entendre plein de choses sur ce sujet (ou non ? dans ce cas, dites le moi et on en parlera ou plutot Stéphanie vous en parlera. Elle connait mieux le sujet que moi). Moi, ce que j’aimerai, c’est que vous me parliez de vous, les parents, les deux êtres humains, qui sont derrière les enfants. Est-ce que vous avez des loisirs, des passions, des temps à 2 en amoureux, un emploi,… ? Quand les enfants vont mal, on regarde les enfants mais on oublie souvent de s’intéresser aux parents. Quand les parents vont mal, les enfants vont mal. D’ailleurs peut-être qu’une thérapie familiale serait + indiqué qu’une pédopsy. La honte, la culpabilité et le ressentiment sont des sentiments que tous les parents connaissent (moi en tout cas, ça m’arrive régulièrement). Les exprimer et les déposer dans le cabinet d’un spécialiste permet de calmer les relations.
      Est-ce que vous pourriez préciser ce qui va bien à la maison ? Quand est-ce que ça se passe bien avec les jumeaux ?

      • Ereal a répondu il y a 11 mois

        Bonjour,
        Merci pour votre réponse, nous travaillons tous les deux, mon mari a temps plein et moi à 80% ( sauf entre fin novembre et début avril où j’ai été en arrêt et je suis actuellement en mi temps thérapeutique). Nous arrivons à avoir quelques moments à 2 et nous sommes même partie 1 semaine en couple en octobre dernier. Sinon nous n’avons pas vraiment de loisirs ou de sortie sans les enfants.
        Le problème étant que mon mari a du mal à s’investir au près des enfants au quotidien ce qui entraîne pas mal de tension car j’aimerais un peu plus d’aide de sa part… Et inversement les enfants ayant l’habitude que se soit moi qui m’occupe d’eux on tendance à refuser leur père quand il accepte de m’aider ce qui est très conflictuel.. Du coup la plupart du temps ça arrive à mieux se passer quand je suis seule avec eux mais dès que nous sommes tous les 4, ce sont que des cris et des bêtises.. Nous suivons actuellement une thérapie familiale et je pense quand même que nos enfants ont bien progressé mais malgré cela avec l’accumulation de ses 3 années difficiles, j’ai beaucoup de mal à voir du positif….

        • Comment réagit votre mari quand les enfants refusent qu’il s’occupe d’eux ? Comment réagissez-vous ? Est-ce que vous essayer de le soutenir, de faire ensemble dans un premier temps ? Est-ce qu’il vous arrive de laisser votre conjoint seul avec les enfants ? En avez-vous discuter avec lui ? Comment aimerait-il que vous l’aidiez à s’investir ?
          Alors pour mieux voir le positif, je vous propose de lister les progression de votre famille. Faites ça tous ensemble pour que chacun prenne conscience du positif. Les enfants ne seront peut-être pas très attentifs en apparence, ils joueront ou feront autre chose mais les enfants ont cette capacité d’avoir toujours une « oreille qui traine » et qui écoute même quand on pense que non.

          • Ereal a répondu il y a 11 mois

            Quand mes enfants refusent, mon mari le prend plutôt mal et s’énerve facilement. La plupart du temps j’essaie d’aller dans son sens et de ne pas céder aux enfants mais ça ne fonctionne pas souvent surtout avec l’un des deux. Il lui arrive de s’en occuper seul mais rarement, en principe il me dit que ça se passe bien mais pourtant refuse souvent des garder seul.. Nous sommes en difficulté dans notre couple ( je ne veux pas rentrer dans les détails sur le forum) et je pense que cela nuit beaucoup sur notre vie de famille et sur les enfants. Il est à l’heure actuelle difficile pour moi de faire la part des choses entre les difficultés avec les enfants lié à la tension dans notre couple et les difficultés dans notre couple lié aux cris permanents des enfants…

            • Bonjour Ereal,
              Les enfants sentent quand la situation entre parents est difficile. Ils réagissent généralement en étant plus énervés et opposants (l’inverse de ce qu’il faudrait mais c’est ainsi qu’ils montrent leurs inquiétudes). Est-ce que vous réussissez à parler en thérapie du refus des enfants vis-à-vis de votre mari ? Le partage des taches au sein du couple est toujours un sujet difficile, même à notre époque.

              Nous avons parlé de votre couple mais et vous ? Est-ce que vous avez des moments pour vous ressourcer ? Etes-vous entourée (une personne bienveillante pour vous confier)?

              En quoi est-ce que je peux vous être utile ? Est-ce que notre discussion sur le forum vous convient ou désirez-vous autre chose ? Je peux chercher des adresses de lieux ressources pour les parents si vous me dites où vous habitez., des idées d’activités avec les enfants,…
              Bonne journée à vous

          • Bonjour,
            nous avons évoqué plusieurs fois les refus des enfants par rapport à mon mari en thérapie et avec la puer de la pmi; mais malgré ce qu’on lui dit il a du mal à accepter quand on lui dit que, vu l’âge des enfants, ce n’est pas qu’ils le rejettent mais plutôt une forme de stress ou d’angoisse, une façon de s’exprimer en partie lié à son comportement… du coup ça n’avance pas vraiment même si il y a du mieux.
            De mon côté je n’ai pas vraiment de temps pour moi, soit je suis au boulot ou avec les enfants et quand j’ai un moment ou une journée et que les enfants sont à la crèche, il faut que je m’occupe de la maison, des courses… Mon mari n’aime pas trop que je sorte si tout n’est pas fait à la maison… Je n’ai pas vraiment de personne au quotidien avec qui discuter de cette situation, depuis avril je vois une psy au CHU environ toutes les 3 semaines avec qui je peux discuter et elle m’a conseillé d’aller à l’école des parents pour m’aider par rapport aux enfants. J’ai déjà eu un rendez-vous seule et les prochains seront avec les enfants( un par un) mais pas avant mi- septembre.
            J’avoue que j’appréhende pas mal l’été sachant que la plupart des lieux d’accueil sont fermés, ma psy est en vacances et la crèche est fermée tout le mois d’août … J’habite sur St Herblain bourg.

            • Bonjour
              Est-ce que vous pouvez vous déplacer ? Avez-vous une voiture ?
              il y a au parc procé Bouge ton été » avec des jeux pour petits aussi et des rosalies et des poneys (gratuit). Stéphanie S., une des salarié de l’ilot famille, peut aussi vous organiser une sortie en vélo. Il suffit d’envoyer un mail à contact@ilot-familles.com. Je lui ai dit que vous aviez des jumeaux et que vous cherchiez des activités pour le mois d’aout (je ne lui ai dit que ça. Elle est éducatrice, vous pourrez lui parler de vos difficultés si vous le souhaiter).
              L’école des parents est une bonne idée. Malheureusement, au mois d’aout, la plupart des accueils sont effectivement fermé. Le Phare de l’ilot ré-ouvre le 20 aout. Je ne sais si le p’tit qu’a fait ferme au mois d’aout. Le café des enfants A l’abordage ré-ouvre le mercredi 22 août.