Activités

  • Emilie53 a publié une note il y a 2 ans et 6 mois

    bonjour à tous, je suis maman de vraie jumelle de 3ans ! j’ai repris le travail à leur 9 mois (je ne supportais plus de rester à la maison) s’était pour moi une question de survie ! ! et depuis et bien j’essai toujours de survivre, tant bien que mal ! mon mari part en déplacement à la semaine! je dois donc gérer les filles seule …. je suis épuisée tant nerveusement que physiquement! on m’avais dit tu verras l’école ça les fait grandir, ça iras mieux ! et bien au bout de 3mois le constat n’est pas splendide !!! elles sont fatiguées et moi aussi … et les décibels et la pression montent très vite ! je n’oses même pas parler de toutes ces maladies qui font que depuis la rentrée je compte les semaines ou elles sont allez à l’école tous les jours !!! moi je bosse et pas de journée enfants malade alors je jongle entre mamie et moi qui pose des jours … le vase déborde ! et quand elles sont malades (poumon fragile, donc énormément de toux et d’asthme) elles se réveillent toutes les heures la nuit ! du coup depuis 3 ans je me demande si j’ai aligné 8nuits sans me lever ! ! chez nous le plus dure c’est la séparation avec la maman! elles font le basard tous les soirs pour se coucher, elles retardent le moment et pourtant on lit l’histoire, le pipi, le verre d’eau …. mais rien y fais TOUS les soirs je fini par me fâcher et ça c’est vraiment le plus dure car j’essai de leur dire que moi aussi je suis fatiguée et moi aussi j’ai besoin d’aller dormir …. mais tous les soirs l’une ou l’autre , ou l’une après l’autre ou les deux en même temps (vive les jumeaux!!) elle m’obligent à m’énerver! c’est plus fort que moi, je n’arrive pas à rester calme ! et après je regrette car je me dis que je les vois que 2h par soir et qu’en plus je fini toujours en me fâchant ! je suis épuisée, a bout! parfois j’aimerai claquer la porte mais ça personne autour de moi n’ose le comprendre quand j’essai d’en parler! avec mon mari je ne peux plus en parler car lui ça le pèsent d’être à 300km et de ne pas pouvoir m’aider, il le voit bien que j’en peux plus mais je lui cache maintenant car il voudrait démissionner pour ne plus avoir à partir en déplacement et moi je ne suis pas d’accord qu’il démissionne pour moi et qu’il n’ai plus de taf .. de tout façon on ne pourrai pas vivre sur mon seul salaire! les copines ?? je crois qu’après 3 ans à être insociable, fatiguée, lunatique, inintéressante, sans conversation … j’ai bien peur de ne plus savoir à qui me confier! et surtout j’ai la sensation que même en en parlant le problème est toujours le même! je devrait toujours gérer mes fille seule ! bref je crois je suis dans l’épuisement maternel … ça fait un petit moment que j’en ai conscience mais je ne vois pas comment m’en sortir ….. désolé!

    • Bonjour Emilie,
      oui je pense qu’on peut parler d’épuisement maternel. Le moment du coucher est un moment particulier car on se dit au revoir et on aimerait que ça se passe dans le calme. Démarrer sa nuit en en ayant gros sur le cœur ça n’est pas si simple. Il n’y a pas de remède miracle. Enfin moi je n’en ai pas trouvé. Mon petit dernier qui a le même âge fait l’andouille tous les soirs; hier c’était encore jusqu’à 23h30. Raz-le-bol ! Je finis par le laisser jouer dans sa chambre porte ouverte. S’il sort, je ferme la porte (il n’aime pas). Je crois que la fin de l’année est toujours difficile. Nos enfants sont fatigués et nous aussi. Pour mon dernier je sais ce qui ne colle pas : je suis beaucoup absente et quand je suis là, pas vraiment disponible psychiquement. Il vient donc sans arrêt vérifier que je suis là pour lui et c’est encore plus usant. Le seul moyen je crois de s’en sortir c’est de réussir à faire s’inverser la vapeur : récupérer soi-même (et donc s’extraire du milieu familial), puis revenir en ayant pris une ou deux résolutions (pas plus) et en s’appuyant sur son conjoint par exemple, le weekend. J’ai bien conscience que mon blabla ne va pas vous satisfaire. Alors gardez quand même précieusement dans un petit coin de votre tête que vous êtes quelqu’un d’intéressant, de courageux et que votre vie actuellement n’est qu’un passage.
      Confiez-vous parfois vos filles à une baby-sitter ? Elle pourrait s’occuper du coucher pendant que vous aller vous faire un petit ciné ? Même seule, ça peut être sympa (moi j’aime bien car je me sens plus présente au monde, moins dans mon cocon).
      Ici on peut raconter et dire ce qu’on a sur le cœur.

      • Merci, non je n’ai pas trouver de baby sitter mais on en parle effectivement, je suis d’accord avec vous que ça pourrai être une solution pour m’échapper un soir la semaine… merci de votre écoute, merci d’avoir créé ce forum et écris ce livre qui nous permet à toutes de nous sentir moins seule !