Activités

  • del17 a publié une note il y a 2 ans et 5 mois

    Bonjour, je suis maman de 3 enfants ( 17 ans/ 11 ans et 7 ans). Mon ainé est issu d’une première union. Le père l’a abandonné dès que je suis partie à l’époque. Je me suis remarié et je suis avec mon conjoint depuis 14 ans. Je fais le même métier que vous. Je bosse à temps complet et je rentre tard le soir et je dois gérer mes 2 plus petits ( le grand est plus autonome heureusement quoique…). Mon ainé est un ado difficile en recherche de ses origines qui demande beaucoup et il est très exigent avec tout le monde, il est en décrochage scolaire, avec toutes les dérives que l’adolescence peut entrainer ! je ne le supporte plus, je ne supporte plus son arrogance, sa façon de ma parler, de ma mentir, d’être ce qu’il est devenu et c’est très dur pour moi car je n’ai pas l’impression de l’avoir élevé pour qu’il devienne comme ça ! Mon mari est très présent mais il est à bout aussi, et s’en prend plein « la figure  » aussi , il a toujours tout fait aussi et s’en est occupé comme son propre fils depuis le début !
    Mon second enfant, a été reconnu handicapé avec un déficit de l’attention, depuis son entrée en maternelle c’est rdv sur rdv , prise en charge multiple… je n’en peux plus et l’adolescence qui pointe le bout de son nez, avec ça commence de la confrontation et des réflexions ! J’ai développé une hyper vigilance sur mon téléphone portable en scrutant les appels du collèges ( qui fort heureusement se sont espacés). Mais nous avons été depuis sa rentrée au collège de prendre une nourrice agrée pour s’occuper de lui après le collège car nous rentrons trop tard !
    Ma fille supporte tout ça mais elle a un caractère fort, elle dépasse les bornes de temps en temps…
    je suis épuisée de temps d’année à me battre, quant j’ai quitté mon premier conjoint, j’ai repris seule mes études, j’assumais tout toute seule, avec toutes les galères que cela implique. J’ai rejoints mon époux, j’ai tout quitté , trouvé un job, je suis tombé enceinte, j’ai été alité à partir du 3 ème mois, pris 25 kgs au passage ( que je n’ai jamais perdu !! ), pris un congé parental ( la grosse erreur, j’étais épuisé ! ) au final j’ai repris le boulot (le bonheur …!) . Nous avons eu avec mon époux de gros soucis financiers suite à un prêt relais contracté pour l’achat d’une deuxième maison et le perte de nos biens et 500 000 euros dans le vent !… je suis tombé enceinte de ma fille, suspicion d’une enfant trisomique… stress au max… accouchement et ouf ! épuisement total au bout de 2 mois je me retrouve aux urgences car chute de tension , tout à gérer ( maison/ école/ bébé/ mari , bref, bref vous connaissez…) traitement anti dépresseur… je reprend le boulot, je décide au bout d’1 an de reprendre mes études car j’avais envie d’évoluer et devenir ES… 2 ans d’études, un rythme de dingue avec plus de 100 kms par jour , 2 stages, 1 diplôme… Trouver un boulot, chouette ! Je trouve un boulot dans une prison ( pas ce qu’il y a de plus reposant !) je me donne à fond ( comme dans tout ce que je fais d’ailleurs, est ce là le problème…). Déménagement… Tout ceci parsemé des problèmes conséquents de mon deuxième avec son handicap… je trouve un job , mon mari stagne professionnellement, s’en suit des difficultés financières , youpi , la queue au Resto du coeur car tu ne t’en sorts plus ! et toi en tant que maman faut que tu sois solide, la tête haute et toujours sourire, et bosser pour rien ! Et en plus t’en prendre plein la figure ( c’est imager bien sûr ) par tes enfants quant le repas ne leur plait pas ! Moi je pleure, je n’arrive pas à penser à moi, je ne m’y autorise pas, en début d’année je voulais faire une activité sportive et là BIM le coup de massue, je fais une crise d’asthme sévère et j’apprends que j’ai une maladie aux poumons irréversible… mon médecin me demande d’arrêter de fumer ( oui facile après 20 ans …), prendre rapidement 40 kgs ( vive les enfants hein!) et de me remettre au sport ( oui d’accord mais quant??? à 22 heure le soir, ah si oui le week end quant je suis bien fatiguée…) … et la semaine dernière rebelote j’ai un problème à la cheville qui m’empêche de poser mon pied correctement et vive les séances kiné ! et tout ceci en continuant de bosser bien sûr car sinon y a pas de sous ( ben oui c’est pas le moment …)… Je ne supporte plus personne… et moi même non plus d’ailleurs… je n’arrive pas à voir du positif , bon j’arrête d’écrire car les larmes montent…

    • Bonjour
      J’ai lu avec beaucoup d’attention votre long message et suis là devant mon clavier, ne sachant pas par où commencer et que vous dire, tant votre témoignage m’a touchée et suscité aussi admiration devant votre parcours et les ressources que vous êtes allée puiser pour faire face à toutes les difficultés rencontrées. J’espère en tout cas qu’ avoir pu dire toutes ces préoccupations vous aura un « peu »
      « alléger ». Merci de votre confiance
      Pour votre aîné dont la crise d’adolescence « flambe » peut être pourriez vous lui conseiller d’aller à la Maison des adolescents (MDA) de Nantes où il pourra rencontrer d’autres jeunes et des professionnels pour trouver aide et élaboration dans ses difficultés…. les ados attaquent très forts les liens familiaux (souvent pour vérifier qu’ils tiennent) et aussi par besoin de s’en affranchir tout en étant, et c’est la leur paradoxe, encore très dépendants. C’est une période difficile pour eux et aussi pour les parents qui ne reconnaissent plus leur jeune et
      ne comprennent pas les coups de butoir qu’ils infligent. Maintenez le dialogue, maintenez un cadre qu’il attaquera mais qui en même
      temps lui fera sentir que vous tenez bon. Marcel Rufo pédopsychiatre dit qu’à l’adolescence on ne peut pas s’affronter avec des ventes
      mous …!!! Votre aîné a besoin de sentir que vous résistez tout en l’accompagnant …
      Cela demande tant de forces et quand on est épuisé, le cycle infernal s’installe, car la crise des ados épuise encore plus…
      N’hésitez pas à me contacter pour échanger plus et réfléchir ensemble à ce que vous pourriez mettre en place.
      Bien cordialement