Activités

  • Bénédicte LA PSY DU FORUM a publié une note il y a 3 ans et 4 mois

    Bonjour
    Si votre enfant n’est pas le premier, il a donc à côté de lui un ou des frères et soeurs plus âgés. Cela agrandit son champ d’expérience et de relations. Cependant ces dernières ne sont pas toujours bien vécues par tous dans la famille. Il peut arriver que vos enfants acceptent plus ou moins bien que, selon eux, vous vous occupiez trop exclusivement de leur petit frère ou soeur. C’est le cas classique et normal de la jalousie des aînés vis à vis des plus jeunes enfants. l’enfant exprime de manière très différente ce sentiment de jalousie selon son âge, sa personnalité, son caractère et aussi selon son rang dans la fratrie. Il est donc important , dans les premiers temps, d’être attentif et de répondre aux interrogations et inquiétudes de l’aîné. Même bien préparé à accueillir le nouveau bébé (dans les derniers mois de la grossesse) en l’ayant fait participer, par exemple, aux nouvelles modalités de la réorganisation familiale, un aîné peut manifester un véritable sentiment de détresse ou d’abandon. Celui ci s’exprimera au travers de différents « symptômes : régression, colères, repli sur soi, troubles du sommeil ou de l’alimentation. Ainsi lorsque le nouveau né dort dans la chambre des parents, l’aîné peut se sentir encore plus seul surtout s’il n’a pas atteint une certaine maturité affective. Bien le préparer, comprendre ses sentiments et l’encourager à partager avec plaisir l’arrivée de nouveau né lui permettront de traverser cette expérience. Si l’enfant est assuré d’être toujours aimé, il acceptera avec moins d’angoisse l’autre qui rapidement lui « répondra ». l’enfant, dans la fratrie, fait de multiples expériences enrichissantes, celle du partage, de la revendication, de la nécessité de composer avec l’autre, de se contrôler. La fratrie n’est pas que le siège de sentiments de rivalité, de jalousie, d’indifférence, c’est aussi le lieu de complicité et d’amour. Le lien fraternel n’est pas figé et se modifie au fil du temps.

    De nombreux livres pour enfants font référence à l’arrivée d’un nouveau bébé, ce peut être l’occasion de permettre à l’enfant d’exprimer des sentiments ambivalents. Marcel Rufo a également publié « Frères et Soeurs, une maladie d’amour » paru en livre de poche A très bientôt